Sommaire

 

 

Stade 3 - Conseils pratiques et foires aux questions à destination des pharmaciens 

 
Consultez la Foire aux questions officine pour d’autres informations sur la conduite à tenir avec les patients et la gestion du personnel.

 
Foires aux questions proposées par l'Ordre national des pharmaciens :

Pharmaciens d'officine

Pharmaciens hospitaliers

Pharmaciens de l'industrie

Pharmaciens biologistes médicaux

Pharmaciens de la distribution en gros
 
Compte tenu de la rapidité d'évolution de la situation, ces Foires aux questions sont régulièrement actualisées. Merci de bien tenir compte de la date de mise à jour mentionnée sur chaque page.

Retour au sommaire 

 

Masques et distribution aux professionnels de santé prioritaires 

En ambulatoire :

  • Pour la distribution de masques en ville, consultez la stratégie  de distribution des masques aux professionnels de santé prioritaires.
      
  • Consultez également les Foires aux questions citées plus haut pour les questions pratiques relatives à l'approvisionnement, la distribution et l’utilisation des masques, spécifiques à chaque métier ou contexte d’exercice.

Retour au sommaire

____________________________________

 

Dernier message diffusé via le Dossier Pharmaceutique 

COVID - 19 : Informations des dernières 24h (26 mars 2020)

1. REGLES CONCERNANT L'HYDROXYCHLOROQUINE ET L'ASSOCIATION LOPINAVIR/RITONAVIR

Le décret n° 2020-314 du 25 mars 2020, à effet immédiat, paru ce jour, et un point d'information de l'ANSM fixent des règles d'utilisation de l'hydroxychloroquine et de l'association lopinavir/ritonavir dans le cadre de la crise sanitaire Covid-19 : 

- PRISE EN CHARGE DES PATIENTS COVID-19 : initiation du traitement en établissements de santé / délivrance par les pharmacies à usage intérieur. Un protocole d'utilisation thérapeutique à l'attention des professionnels de santé et les modalités d'une information adaptée à l'attention des patients seront élaborés par l'ANSM.

- DELIVRANCE PAR LES OFFICINES DANS LE RESPECT DES INDICATIONS DE L'AMM :

Pour l'hydroxychloroquine (PLAQUENIL©) : 

- pour les rares cas de patients en initiation de traitement : prescription initiale par les spécialistes suivants : rhumatologues, internistes, dermatologues, néphrologues, neurologues et pédiatres
- renouvellements d'ordonnance émanant de tout médecin 

Les modalités de prescription et de dispensation pour les préparations magistrales contenant cette substance active sont les mêmes. 

Pour l'association lopinavir/ritonavir (KALETRA©) : prescription/délivrance selon les règles habituelles 

- INTERDICTION D'EXPORTATION DES SPECIALITES CONTENANT L'ASSOCIATION LOPINAVIR/RITONAVIR OU DE L'HYDROXYCHLOROQUINE.

En savoir plus : 

Décret n° 2020-314 du 25 mars 2020 complétant le décret n° 2020-293 du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire

- Point d'information ANSM du 26/03 :

L'ANSM sécurise l'accès aux traitements Plaquenil et Kaletra pour les patients atteints de maladie chronique - Point d'Information 

Actualité ONP du 24/03 :

Utilisation en ville de Plaquenil® dans le cadre de l'épidémie COVID-19 : courrier du laboratoire Sanofi

- Avis du HCSP du 23/03 

Consultez les Foires aux Questions pour en savoir plus. 

2. MASQUES 

L'Ordre des pharmaciens n'a pas de visibilité précise à ce jour sur l'organisation de la distribution des masques et s'est rapproché des autorités sanitaires pour obtenir des informations.

Suivez en temps réel les informations publiées par l'Ordre dans la rubrique " Masques ".

3. AUTOTESTS

Attention des entreprises démarchent de façon frauduleuse des pharmacies afin de proposer des autotest CODIV-19. Ces autotests sont des dispositifs médicaux de diagnostic in-vitro (DMDIV). L'ANSM n'a pas connaissance à ce jour d'autotest Coronavirus mis sur le marché conformément à la réglementation en vigueur (Directive européenne 98/79/CE). 

4. SOLUTIONS HYDRO-ALCOOLIQUES 

L'arrêté du 25 mars 2020 modifie celui du 6 mars 2020 autorisant par dérogation la mise à disposition sur le marché et l'utilisation temporaires des solutions hydro-alcooliques par les pharmacies d'officine et les PUI. Il avance la date de fin de cette dérogation du 31 mai 2020 au 15 avril 2020

Retour au sommaire

_______________________________________
   

Définition des cas et des zones à risques

Ces informations sont régulièrement mises à jour par Santé Publique France.

Les évolutions épidémiologiques constatées concernant l’émergence du nouveau coronavirus Covid-19 en Chine ont conduit Santé publique France à élaborer une nouvelle définition des cas téléchargeable.

Les modifications suivantes ont été apportées par rapport à la version du 03/03/2020 :

  • Une catégorie « cas probable » a été ajoutée. 
  • Des départements français ont été ajoutés à la liste des zones d’exposition à risque. Cette liste sera actualisée régulièrement.
  • La notion de co-exposition a été supprimée.

La liste des zones d’exposition à risque est accessible via le site de Santé publique France (MàJ 26/03/2020).

Retour au sommaire 

 

Renouvellement exceptionnel de traitement chronique par les pharmaciens d’officine et de PUI

Un arrêté du 14 mars 2020 autorise les pharmaciens d’officine à étendre le renouvellement d’une ordonnance expirée dans le cadre d’un traitement chronique - Actualité relative à l’arrêté du 14 mars 2020.

Un arrêté du 19 mars 2020 élargit le dispositif aux pharmacies à usage intérieur et, concernant l’officine, le champ d’application des médicaments et produits (hypnotiques, anxiolytiques, traitements de substitution aux opiacés, certains produits de la LPP) - Actualité relative à l’arrêté du 19 mars 2020.

L'arrêté du 23 mars 2020 introduit une nouvelle extension du dispositif aux médicaments stupéfiants et assimilés sous certaines conditions - Actualité "Covid-19 : informations des dernières 24 heures".

Retour au sommaire

   

Solutions hydro-alcooliques

Pharmaciens d’officine et de PUI : 

Un arrêté paru au Journal Officiel  du 7 mars 2020 permet aux pharmaciens d'officine et hospitaliers de préparer eux-mêmes des solutions hydro-alcooliques, conformément aux recommandations de l'OMS, en cas de rupture de leur approvisionnement. 

Un arrêté du 23 mars 2020 propose une nouvelle formule qu’ils peuvent utiliser, et étend les sources d’approvisionnement pour certaines matières premières. 

Pharmaciens industriels : 

L’arrêté du 13 mars 2020 autorise les établissements pharmaceutiques de fabrication de médicaments à usage humain à réaliser des solutions hydro-alcooliques. Un arrêté du 20 mars 2020 modifiant ce premier arrêté met à disposition une quatrième formule et élargit le champ des matières premières.

Consultez la FAQ officine ou PUI pour toutes les questions pratiques relatives aux gels et aux solutions hydro-alcooliques. 

Consultez la FAQ industrie pour les questions spécifiques à la préparation des SHA par les industries de santé. 

Retour au sommaire

 

Alerte à escroqueries grâce à usurpation d’identité

La Direction Centrale de la Police Judiciaire a constaté de nombreuses escroqueries visant notamment des pharmacies sous le prétexte de la crise sanitaire du Covid-19. En effet, des groupes criminels organisés ont profité du début de la crise pour usurper l’identité de sociétés produisant ou distribuant des masques de protection et du gel hydro-alcoolique et cibler de nombreuses pharmacies afin de les inciter à effectuer des commandes et des paiements sur des comptes bancaires français ou étrangers.

Selon INTERPOL, plus de 2.000 bannières publicitaires en lien avec le Covid-19 ont été recensées sur Internet, proposant principalement des masques et des gels hydro-alcooliques contrefaits et/ou de mauvaise qualité.

En cette période de confinement et de télétravail, les entreprises, n’ayant pas l’habitude d’appliquer le travail à distance, sont rendues vulnérables aux éventuelles fraudes. En effet, les process habituels mis en place au sein des sociétés pour lutter contre les fraudes financières, dont celle au changement de relevé d’identité bancaire, se trouvent désorganisés. Les fraudeurs peuvent profiter de cette situation de crise sanitaire pour s’immiscer dans les chaînes de paiement des entreprises et percevoir des virements à leur insu.

La Direction Centrale de la Police Judiciaire incite les sociétés à vérifier tout paiement et notamment ceux en lien avec un changement de coordonnées bancaires du fournisseur.

Dans le cas de l’exécution d’une escroquerie suite à un virement non causé, ou faussement causé, la Direction Centrale de la Police Judiciaire recommande aux pharmaciens de prendre attache immédiatement avec leur banque pour effectuer un rappel des fonds et contacter la direction de la police judiciaire territoriale pour les prévenir de la fraude.

L’Ordre appelle les pharmaciens à la vigilance en cette période délicate, en matière de référencement. Il  est rappelé également que depuis le 4 mars 2020, les stocks de masques de protection respiratoire de type FFP2 ont été réquisitionné par le gouvernement : il est donc impossible de s'en approvisionner et leur vente est à l'heure actuelle interdite en officine.

Retour au sommaire

 

Réserve sanitaire pour les pharmaciens

Santé publique France demande aux pharmaciens et à tous les professionnels de santé ou de la santé qui ne figurent pas dans la liste suivante de reporter leur inscription dans la Réserve sanitaire jusqu’à nouvel ordre

Réserve sanitaire : message aux professionnels de santé ou de la santé souhaitant s'inscrire

En revanche, un dispositif de mise en relation des étudiants et des pharmaciens est mis en place sur une initiative de l’Anepf, en collaboration avec l’Ordre. 

Le dispositif est accessible aux étudiants en pharmacie à partir de la 3ème année d’étude, dès lors qu’ils ont bien validé leur stage officinal d’initiation. 

Retour au sommaire

 

Informations de référence et outils de communication

Laisser un commentaire